Réaction aux déclarations outrancières de Mme Joissains sur France Bleu Provence.

Communiqué de presse : Réaction aux déclarations outrancières de Mme Joissains sur France Bleu Provence.

 

Maryse Joissains ose tout. Surtout le pire. C’est avec consternation que nous avons entendu ce matin les déclarations faites par Maryse Joissains, sur France Bleu Provence. Déclarations selon lesquelles la gauche et les socialistes ne « seraient pas républicains » et seraient « toujours dans des propos discriminatoires à l’égard de tout le monde ». La gauche serait toujours dans « l’excès » et le manque « d’équilibre ». Maryse Joissains lorsqu’on l’interroge sur les propos de droite extrême de Christian Estrosi, (l’existence d’une 5e colonne musulmane en France), indique qu’à cause des socialistes « bientôt on ne pourra plus rien dire dans ce pays ».

 

Nous sommes très inquiets de cette tentative d’appropriation de la qualification de Républicain par l’UMP et consternés par les déclarations de Maryse Joissains. La République est une idée générale et commune. C’est un bien commun partagé fort heureusement par la plus grande part du champ politique et des Français. Même par les opposants politiques au gouvernement. Forces de gauche, communistes, socialistes, écologistes, centristes, forces de droite, tous partagent l’idéal de la République. Les socialistes et les militants de gauche qui ont participé à la construction et l’extension depuis plus de deux siècles de cet idéal républicain sont insultés par de tels propos. Car comme disait Jean Jaurès dès 1903« Oui, la République est un grand acte de confiance et un grand acte d’audace. » (Jean Jaurès, discours devant les élèves du lycée d’Albi, 30 juillet 1903) car le socialisme est pour l’extension de l’idée républicaine : « Le socialisme proclame que la République politique doit aboutir à la République sociale… Il veut que la République soit affirmée dans l’atelier. » (Jean Jaurès, 1893)

 esprit republique

Au moment où la communauté nationale est fracturée par de nombreuses poussées identitaires et une montée des fanatismes nous considérons que cette attitude d’exclusion est extrêmement dangereuse. Encore une fois, Mme Joissains essaye de dresser les uns contre les autres, au lien d’inclure et rassembler les français et les aixois dans une communauté politique commune et républicaine.

 Pierre Mendès-France république moderne

Il y a aussi une certaine ironie à entendre Mme Joissains accuser la gauche d’excès et de manque d’équilibre. Mme Joissains devrait se lancer dans une carrière de comique troupier. Elle qui passe son temps en déclarations caricaturales toutes plus à l’emporte pièce les unes que les autres.  

Maryse Joissains qui est capable de traiter les personnes de gauche de « zoulous », elle qui déclare que l’élection de Hollande nous fait vivre dans une « République bananière ». Elle qui dit « ne plus vouloir un seul Rom sur sa commune ». Elle qui s’adresse aux électeurs du FN en disant « « Les valeurs qu’a Marine Le Pen je les ai toujours partagées ». Elle qui écrivait dans ses tracts «  Etes vous prêts à subir le vote des immigrés, l’immigration massive, la régularisation des sans papier, […] le piétinement de nos valeurs républicaines » si la gauche était élue. Nous arrêtons là l’énumération faute de devoir faire plusieurs pages de communiqué. Aussi que Madame Joissains, aux propos si souvent outranciers, et si souvent proches du FN cesse ses gesticulations.

 

Quant à la pénalisation des propos discriminatoires en France elle est une chance tant les délires médiatiques de certains sont dangereux.   

 

Cyril Di Méo

Secrétaire section  Ps Aix

 

Le lien vers l’interview.

http://www.francebleu.fr/infos/l-invite-politique-l-edito-de-thibault-maisonneuve/l-invite-politique-de-fbp-l-edito-de-thibault-maisonneuve-92

Lien Permanent pour cet article : https://cyrildimeo.fr/2015/05/07/reaction-aux-declarations-outrancieres-de-mme-joissains-sur-france-bleu-provence/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.