Police municipale aixoise : il y a du mieux (c’est pas dur vu les dysfonctionnements antérieurs) mais le compte n’y est toujours pas.

Après plusieurs années de chaos et de grand n’importe quoi la police municipale reprend des airs d’activité normale. Elle se met donc à retravailler la nuit … et enfin à aller dans les quartiers…. Ce qu’elle ne faisait pas. Dysfonctionnements que nous avions dénoncé pendant la campagne municipale .

Mais des problèmes subsiste.

  1. La police municipale va enfin aller dans les quartiers mais l’adjoint à la sécurité ne va pas jusqu’à créer une véritable police de proximité avec une implantation locale des policiers municipaux et une territorialisation des brigades. Or on le sait aujourd’hui c’est le lien social avec les habitants du territoire qui permettent à la police d’agir avec le plus de sérénité et d’efficacité. Ce sont des policiers connus des habitants qui loin de jouer le cowboys peuvent jouer les médiateurs et assurer la tranquillité publique. Nous continuons de demander une plus grande proximité pour la police municipale.
  2. La police municipale aixoise était composée en 2019 de 107 agents et de 60 ASVP… ce qui est totalement inédit pour une ville de 150 000 habitants. Les données du ministères de l’intérieur sont en ligne ici. https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/police-municipale-effectifs-par-commune. Ainsi Bordeaux qui compte 256 000 habitants à 135 policiers municipaux et 50 ASVP soit 10 ASVP de moins qu’Aix pour presque le double de population. Angers et ses 153 000 habitants comptent 57 policiers municipaux et 27 ASVP. Soit le moitié d’ASVP pour la même taille d’agglomération. Grenoble et ses 160 000 habitants compte 84 policiers municipaux et 30 ASVP. Nous avons demander d’arrêter de recruter des policiers municipaux et de convertir les ASVP en policiers municipaux. Nous continuons à demander de limiter l’embauche de policiers municipaux grâce à une meilleure répartition ASVP et policiers.
  3. Nous avons demandé que des pouvoirs de police du bruit permis par les articles L 2212.2 et L 2213.1 du CGCT et l’article R318.3 du Code de la route soient mis en place. Et que des équipements adéquats soient achetés pour lutter contre les trop nombreuses nuisances sonores. Pour l’instant rien n’a été réalisé en ce sens.. mais cela devrait être étudié. Nous allons continuer à revendiquer un meilleur usage de la police municipal au profit de la tranquillité publique des Aixois.

D'autres articles peuvent vous intéresser :

Lien Permanent pour cet article : https://cyrildimeo.fr/2021/07/15/police-municipale-aixoise-il-y-a-du-mieux-mais-le-compte-ny-est-toujours-pas/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.