La Constance bloquée par la préfecture: l’improbable déni de l’adjoint à l’urbanisme et du premier adjoint.

Il y a des réponses abracadabantes. Celle ci en fut une.

J’ai interrogé au dernier conseil municipal (le 7 mai) l’adjoint à l’urbanisme d’Aix et responsable de la SPLA (Jean Louis Vincent) sur le rejet par la préfecture de l’autorisation environnementale demandée par la S.P.L.A pour lancer la zone d’aménagement de la Constance.

copie de l’arrêté de rejet du 20 décembre 2020.

En séance plénière, Jean Louis Vincent, a osé répondre qu’un courrier de la SPLA avait suffi à lever les doutes de la préfecture et faire passer le dossier… malgré l’arrêté. Et qu’il n’y avait plus de problème. Maryse Joissains et Bramoullé ont même menti en affirmant que « la ville avait anticipé les observations de la préfecture et que le dossier ne pouvait qu’être qu’accepté »

C’est du grand n’importe quoi. Et un gros mensonge. Cet arrêté de rejet du projet reste valide jusqu’à ce qu’une nouvelle demande d’autorisation soit déposée et une nouvelle autorisation délivrée. A priori, il n’y a rien de tel aujourd’hui. Ce rejet bloque donc légalement tous les travaux depuis le 21 décembre 2020 sur la Constance.

J’ai donc écrit aux services préfectoraux pour signaler cette situation.

Lien Permanent pour cet article : https://cyrildimeo.fr/2021/05/16/la-constance-bloquee-par-la-prefecture-limprobable-deni-de-ladjoint-a-lurbanisme-et-du-premier-adjoint/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.