On n’aura pas de musée Picasso : les explications surprenantes de Maryse Joissains.

Pas de musée Picasso à Aix

Le projet d’un musée Picasso dans notre ville, annoncé avec faste par les soins de la municipalité depuis de nombreuses années pour 2021, ne se fera pas, selon la réponse de Mme le maire après notre interpellation au dernier conseil municipal. Les raisons évoquées de cet échec laissent perplexes.

Si l’on reprend ce que nous a répondu Mme Joissains et qui est visible en vidéo sur le site de la ville. Mme Hutin n’aurait pas « vraiment » les œuvres d’un niveau suffisant de Picasso sur Jacqueline, à exposer, mais aurait des pièces sur la relation de Picasso et Jacqueline ? Des conflits familiaux au sein de la famille Hutin pourraient expliquer l’échec du projet ? Le tempérament de Mme Hutin ferait qu’elle ne souhaiterait pas s’engager réellement. N’en jetez plus… Il y a manifestement un immense écart entre l’ambition apparente du projet et les justifications qui sont affichées si tardivement avec l’initiatrice et détentrice du projet.

De nombreuses questions restent toujours sans réponse. Pourquoi entamer le projet avec Mme Hutin si elle n’a pas les œuvres adéquates de Picasso à présenter ? Pourquoi avoir attendu aussi longtemps, plus de 4 ans pour négocier avec Mme Hutin ? Pourquoi avoir laissé Mme Hutin réaliser les fouilles archéologiques préalables ? Pourquoi annoncer un mois après le second tour des municipales l’abandon du projet et pas avant ? Pourquoi si c’est la vente ou revente du bâtiment qui pose problème, ne pas avoir mené les choses différemment, en gardant la maîtrise du foncier (bail emphytéotique), tout en travaillant avec Madame Hutin pour la mise en valeur des œuvres de Pablo Picasso? C’est incompréhensible. Comment expliquer ce gâchis ?

En fait, la mairie a perdu 4 ans pour un projet culturel de dimension internationale sans équivalent dans notre région. Elle a fait espérer aux Aixoises et aux Aixois (ce fut un argument électoral de poids) ainsi qu’au quartier des 3 places, si malmené par plus de 3 ans de travaux, un projet qui n’était nullement maîtrisé et qui lui était finalement étranger. Nous avons demandé qu’éventuellement un comité ad hoc puisse être constitué, composé d’élu.e.s, d’expert.e.s, de personnalités de la société civile qui veulent et feront tout pour qu’Aix ne perde pas un musée d’envergure internationale. L’idée a été repoussée. Hélas.

Un mot encore sur le lieu, le collège des prêcheurs hautement symbolique par son histoire et sa situation en centre-ville qui a tant besoin d’être dynamisé. Il ne faudrait que cet échec ouvre la voie à un énième projet immobilier de luxe qui n’a pas sa place dans ce lieu historique et n’apporterait une nouvelle fois rien à notre ville.

Lien Permanent pour cet article : https://cyrildimeo.fr/2020/11/26/on-naura-pas-de-musee-picasso-les-explications-surprenantes-de-maryse-joissains/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.