Ensemble on peut battre Maryse Joissains

Aix, le 17 Mars 2014
COMMUNIQUE DE PRESSE

Commentaire du Sondage La Provence/France 3
par Edouard Baldo

On note une très forte dégradation de l’image et une critique importante du bilan Joissains : 40 % des Aixois sont mécontents contre 25% en moyenne au niveau national pour les maires sortants.Il y a donc une très forte usure de Madame Joissains et une critique importante de son bilan : ce que nous constatons tous les jours.

Madame Joissains fait, au premier tour, un score de 33 %, soit l’équivalent du score de Nicolas Sarkozy à la Présidentielle de 2012. Dans ce sondage, Edouard Baldo sort largement en tête de l’opposition avec 23 %.

Il apparait que, dans les deux cas de figure du second tour, Duel Joissains/Baldo ou Triangulaire Joissains/Baldo/Rouvier, le résultat est très ouvert, d’autant que 10 % des personnes certaines d’aller voter, n’ont pas voulu exprimer la nature de leur vote.
Dans le cas d’un duel Edouard Baldo/Maryse Joissains, la marge d’erreur propre à ce type de sondage (4%) démontre que le résultat est ouvert et l’alternance possible.
Dans le cas d’une triangulaire Baldo/Joissains/Rouvier, le score est de 46%, 46%, 8%, c’est à dire que dans une ville qui vote d’habitude majoritairement à droite, la maire sortante est en grande difficulté.

Ce sondage souligne que pour les Aixois qui ne veulent plus de la maire sortante, il n’y a aujourd’hui qu’un seul candidat, Edouard Baldo.

La mobilisation de fin de campagne sera décisive : nous allons nous y attacher. Nous appelons donc toutes les Aixoises et tous les Aixois qui refusent la médiocrité ambiante et aspirent à l’alternance, à nous aider dans cette dernière ligne droite. La victoire est à portée de mains.
Edouard Baldo.

Lien Permanent pour cet article : https://cyrildimeo.fr/2014/03/17/ensemble-on-peut-battre-maryse-joissains/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.