Faire barrage au FN sur Aix 1 et Aix 2

COMMUNIQUE DE PRESSE

urne

Avec une abstention massive, les électeurs des cantons Aix 1 et 2 ont montré un désintérêt important pour les élections départementales. La réforme institutionnelle en cours et la redéfinition de la place et des missions du département ont visiblement troublé de nombreux électeurs. Nous le regrettons car le département conserve des missions importantes. La situation nationale difficile alimente aussi une défiance vis-à-vis de la politique.

Alors que l’on annonçait un effondrement du PS, celui-ci n’a pas eu lieu. Mais, dans les cantons Aix 1 et Aix 2 la gauche divisée ne sera pas au second tour. Malgré nos nombreuses tentatives, nous n’avons pas réussi sur ces cantons à présenter des binômes de la gauche et des écologistes unis. Malgré une gestion commune du département, les enjeux nationaux et les stratégies personnelles l’ont encore une fois emporté.  Faute de renouvellement et d’unité l’échec est cuisant. C’est extrêmement triste.

La section PS d’Aix prendra dès le lendemain du second tour des initiatives pour proposer de faire vivre sur Aix un travail commun de la gauche et des écologistes.

Face au danger du FN, nous appelons à faire barrage à l’extrême droite sur ces deux cantons. 

Nous appelons nos électeurs, malgré les insultes permanentes dont ils sont l’objet de la part d’une droite qui explique que FN et PS c’est la même chose, à faire barrage au FN. Nous appelons, nous, malgré le refus  suicidaire de l’UMP de faire un front républicain et d’appeler à voter PS et battre le FN là où il y a des duels FN PS, par éthique de responsabilité, nos électeurs à tout faire pour battre le FN. Car non le FN n’est pas un parti comme les autres. Et encore moins à Aix, où il présente des candidats issus de l’Action française ou de Génération identitaire.

Le 29 pas une voix de gauche ne doit manquer contre le FN sur les cantons Aix 1 et 2.

Cyril Di Méo

Secrétaire section PS Aix

Lien Permanent pour cet article : http://cyrildimeo.fr/2015/03/23/faire-barrage-au-fn-sur-aix-1-et-aix-2/

(1 commentaire)

    • Vola on 28 mars 2015 at 16 h 57 min
    • Répondre

    Pas d’effondrement ? Le vrai résultat c’est le nombre de départements perdus ou gagnés , c’était le but de cette élection, non? Ton commentaire est langue de bois et ressemble trop à celle de tes aînés. Les futures élections régionales ne vont être drôles, non plus. Résistance? Bof!
    Quant au FN, la carte de ce parti est corrélée très fortement avec celle du taux de chômage ( 2008 ou 2014). Pour lutter contre, de manière efficace, c e n’est pas la peine de le dépeindre dans ce qu’il est : les gens s’en foutent, surtout la classe ouvrières, la classe moyenne, il faut trouver une solution pour la création d’emplois qui dépasse les idéologies conservatrices à gauche. La démarche de Hollande est basée sur une logique de gestionnaire de l’économie et non de stratège :
    Soit il considérait en 2012 que la zone euro avait affaibli les faibles, et renforcé les forts, et alors il fallait renverser la table des le début et négocier avec une Allemagne non coopérative afin d’en modifier les règles du jeu, cette zone monétaire étant peu viable à termes sans mécanisme de coopération, et d’harmonisation fiscal en particulier, si on doit y rester,
    Soit il considérait que la France devait rester en zone euro avec les mêmes règles mais alors il baissait massivement les charges par la ressources de la TVA ( simple et rapide) , + simplification des licenciements car il vaut mieux un peu d’inégalité mais moins de chômage que l’inverse ( le chômage touche les travailleurs sans compétence cf score des compétences de la population active OCDE), mener une vraie réforme de la formation professionnelle ( l’accord négocié est un mauvais accord), changer l’âge de la retraite pour soulager la dépense publique, arrêter cette fiscalité sur le capital sur le principe idiot d’égalité entre facteur travail et facteur capital, comme l’a fait la Suède par exemple avec succès mais ils avaient leur propre monnaie etc…..ce n’est pas le secteur public qui doit créer des emplois ( 57,5% du PIB), mais les 3,5 millions d’entreprises pour cela il faut en créer les conditions réelles, et puis diminuer considérablement les élus de cette nation (618.384 pour 24.202 en GB) par de vrais changements : encore raté! La seule vraie justice, c’est celle de l’égalité des chances.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.