Plébiscite Baldo ou opération anti-Lecuivre?

photo soir primaire tour1

Avant le 2e tour qui aura lieu dimanche 20 octobre, Di Méo, Lenfant et Guinde ont appelé à voter Edouard Baldo qui se présente en grand favori. Jacky Lecuivre dénonce des manoeuvres orquestrées par Jean-Noël Guérini.

Edouard Baldo est désormais le grand favori pour remporter la primaire socialiste ce dimanche 20 octobre. Et pour cause, trois des candidats battus au premier tour ont appelé à voter pour lui. Di Méo (253 voix) : “Je ne doute pas qu’il saura rassembler la gauche et l’opposition face à Maryse Joissains”. Gaëlle Lenfant (355 voix) : “Après concertation avec celles et ceux qui m’ont accompagnée pendant ma campagne, je suis heureuse d’annoncer que nous rejoignons avec enthousiasme Édouard Baldo “. Et André Guinde (418 voix) : “Edouard Baldo est le candidat aixois de longue date qui me donne l’assurance d’être le mieux placé pour rassembler à ses côtés celles et ceux qui souhaitent la victoire de la liste de gauche plurielle et unie”. Seul Jacques Agopian qui avait récolté 482 voix, ne s’est pas positionné et a simplement promis de soutenir le vainqueur.
La fin de la primaire guimauve
Un véritable plébiscite pour l’avocat aixois qui en dit long sur la place que veut laisser le PS aixois au dauphin du premier tour, Jacky Lecuivre (540 voix). “L’homme nouveau” de cette élection pensait peut-être avoir fait le plus dur au soir du 13 octobre, mais il le dit clairement aujourd’hui : “je suis révolté par ces marchandages d’arrière-boutique. A la baguette il y a Jean-Noël Guérini qui veut ma peau sur Aix. J’ai des témoins qui l’ont vu donné ses consignes à Marseille. Cette élection devait nous permettre de mettre fin à ce système”. Lecuivre muscle son jeu et sonne la fin de la primaire “guimauve” qui avait fini par endormir les Aixois (seulement 2800 votants). Il saura dimanche si sa stratégie était la bonne. Quant à Edouard Baldo, qui a toujours mis en avant l’éthique pendant sa campagne, il sera jeudi matin (le 17) à la gare routière pour tracter avec ses nouveaux alliés. “Gaëlle Lenfant, Cyril Di Méo, André Guinde et Guillaume Ricaud-Peretti, secrétaire général du MJS sont à mes côtés, et je les en remercie chaleureusement, pour officialiser et rendre public leur soutien à ma candidature et appeler au rassemblement le plus large de toutes les forces vives afin de concrétiser la victoire dimanche soir” a-t-il annoncé dans un communiqué.

par Stéphan Dudzinski le 16/10/2013 à 14:43

Lien Permanent pour cet article : http://cyrildimeo.fr/2013/10/21/plebiscite-baldo-ou-operation-anti-lecuivre/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.